Aller au contenu

Historique

Historique

Fiers de notre passé et tournés vers l’avenir

Grâce à notre dynamisme et à notre écoute des besoins de notre clientèle, nous avons su, au fil des années, relever les défis d'un monde en pleine évolution.

Depuis 1969, plusieurs événements ont jalonné notre histoire.

De 1969 à 1980

1969

  • 23 décembre : Une modification du Code criminel canadien permet aux provinces d’exploiter les jeux de hasard et d’argent. La Société d’exploitation des loteries et courses du Québec (Loto-Québec) est la première société de loterie créée au Canada et la troisième du genre en Amérique du Nord.

1970

  • Janvier : Maurice T. Custeau est nommé président.

     
  • 14 mars : Loto-Québec réalise son premier tirage avec l’Inter-loto, une loterie passive à 2 $ dont le gros lot s’élève à 125 000 $.
     
  • Les trois premiers produits sont :
    • la Mini-loto (loterie hebdomadaire à 0,50 $), dont le premier tirage a lieu le 5 juin;
    • l'Inter-loto (loterie mensuelle à 2 $);
    • la Super-loto (loterie trimestrielle à 4 $).
       
  • Au cours de l’exercice financier se terminant le 31 mars 1971, Loto‑Québec verse plus de 15 millions de dollars en lots et réalise des ventes de 51 millions de dollars.

1971

  • 10 août : La Loto-Perfecta est lancée grâce à la mise en place d’un système mécanique d’enregistrement des mises. Les résultats sont déterminés par des courses de chevaux.

1972

  • Le Parlement fédéral autorise l’exploitation de la loterie olympique du Canada, qui fait place, en 1976, au jeu Loto-Canada. Le gouvernement fédéral vient alors concurrencer les provinces.

1973

  • Pour la première fois, le nom d’un événement commandité par Loto‑Québec, Les 24 heures de La Tuque, paraît sur un billet de La Mini.

1975

  • En 5 ans, 1 012 800 gagnants ont réclamé un lot.
     
  • Loto-Québec emménage dans ses nouveaux locaux, situés sur la rue Berri, à Montréal.

1976

  • Paul-André Michaud est nommé président.
     
  • À l’occasion d’un tirage de la Super-loto, Loto-Québec remet pour la première fois un gros lot de 1 000 000 $. 
     
  • L’Ontario et les provinces de l’Ouest créent la Société de la loterie interprovinciale. 

1977

  • Jean-Marc Lafaille est nommé président.
  • Loto-Québec confie aux organismes sans but lucratif la vente en kiosques de ses billets de loterie.

1978

  • Grâce aux développements technologiques, Loto-Québec se munit d’ordinateurs et de terminaux pour exploiter des loteries en temps réel. C’est ainsi que le 6/36 devient informatisé.
     
  • Loto-Québec et les provinces de l’Atlantique se joignent à la Société de la loterie interprovinciale. Le jeu Provincial est alors vendu d’un océan à l’autre.

1979

  • La Société d’exploitation des loteries et courses du Québec (Loto‑Québec) devient la Société des loteries et courses du Québec.
     
  • La Collection Loto–Québec fait l’acquisition de sa première œuvre. 
     
  • Le gouvernement fédéral se retire du domaine des loteries moyennant une compensation financière des provinces.
     
  • 10 septembre : La Quotidienne, une loterie à trois chiffres sur terminal, est mise en marché.

1980

  • Une variante hebdomadaire à quatre chiffres de La Quotidienne est lancée sous le nom de Loto-Sélect.

De 1981 à 1990

1981

  • Loto-Québec met sur pied un programme de bourses et de subventions pour des étudiants et des professeurs qui se penchent sur le phénomène du jeu en général et sur le jeu pathologique.

1982

  • 12 juin : C’est le tirage du premier jeu pancanadien vendu sur terminal, le Lotto 6/49, offert hebdomadairement aux consommateurs. Le gros lot garanti s’élève à 500 000 $. 
     
  • Loto-Québec devient responsable du secrétariat de l’Association internationale des loteries d’État, aujourd’hui nommée la World Lottery Association.

1983

  • Les billets de La Mini et de l’Inter sont réalisés par ordinateur, une technique de pointe qui offre des avantages sur le plan de la sécurité.
     
  • Loto-Québec emménage au 500, rue Sherbrooke Ouest, à Montréal.

1984

  • La fièvre nationale suscitée par l’accumulation d’une cagnotte de près de 14 millions de dollars fait du Lotto 6/49 le jeu le plus populaire du Canada.

1985

  • David Clark est nommé président.
     
  • Le Lotto 6/49 devient bihebdomadaire.
     
  • Le gouvernement fédéral garantit aux provinces la compétence exclusive en matière de loteries et de jeux de hasard et d’argent en échange d’une contribution de 100 millions de dollars aux Jeux olympiques de Calgary.

1986

  • Le jeu 6/36 est remplacé par le Sélect 42, et l’Inter devient l’Inter plus. 

1988

  • Janvier : La Roue de fortune, la première loterie dont le jeu se déroule devant les téléspectateurs, est lancée.
     
  • Mai : La Super-loto cède la place à Spécial 88, la première loterie haut de gamme, conçue en collaboration avec les autres sociétés de loterie provinciales.
     
  • Loto-Québec atteint un chiffre d’affaires de un milliard de dollars.

1989

  • 15 septembre : C’est le premier tirage du Banco, loterie à 1 $ dont le tirage a lieu trois fois par semaine. Loto-Québec s’inspire du keno afin de concevoir cette nouvelle loterie.

1990

  • Janvier : La garderie Les Minis accueille pour la première fois les enfants des employés qui travaillent au siège social de Loto‑Québec.
     
  • 4 avril : C’est le premier tirage de l’Extra, qui est jumelé au Sélect 42 et au Lotto 6/49.
  • Octobre : Mise-o-jeu, la première loterie de paris sur événements sportifs de Loto-Québec, est lancée.

De 1991 à 2000

1991

  • Août : Michel Crête est nommé président.
     
  • Première mondiale : Loto-quiz, un jeu téléactif qui fait des gagnants à la télévision et à la maison, est lancé.

1992

  • Deux filiales de Loto-Québec voient le jour :
    • La Société des casinos du Québec, responsable de la mise sur pied et de la gestion des casinos d’État;
    • Casiloc, responsable des projets de construction, de l’acquisition du mobilier et de l’équipement ainsi que de la location des lieux pour les casinos.

1993

  • Loto-Québec crée Resto-Casino, une filiale responsable de la gestion des restaurants et des bars des casinos.
     
  • Mai : Loto-bingo, la première loterie instantanée disponible en permanence chez les détaillants, est offerte à la clientèle.
     
  • Avec La Poule aux œufs d’or, à 2 $, Loto‑Québec donne une dimension téléactive à une émission populaire des années 60.
     
  • Juin : La Société des loteries vidéo du Québec, une filiale de Loto‑Québec est créée.
     
  • 9 octobre : Le Casino de Montréal ouvre ses portes et implante un programme d'autoexclusion.

1994

  • Juin : Un nouveau jeu sur terminal, le Super 7, est offert aux consommateurs.
     
  • Juin : Des appareils de loterie vidéo sont installés dans les bars et brasseries et sont gérés par une filiale de Loto-Québec, la Société des loteries vidéo du Québec.
     
  • 24 juin : Le Casino de Charlevoix ouvre ses portes.

1995

  • Novembre : Pour souligner son 25e anniversaire, Loto‑Québec présente un gala-tirage télédiffusé.
     
  • La Société des casinos du Québec acquiert l’édifice abritant le Casino de Montréal, le Pavillon du Québec, des stationnements et des terrains adjacents pour des travaux d’agrandissement.

1996

  • Les internautes peuvent obtenir les résultats des tirages en accédant au site web de Loto-Québec. 
     
  • 24 mars : Le Casino de Hull, troisième maison de jeu au Québec, est inauguré. 
     
  • Septembre : Le Cabaret du Casino de Montréal ouvre ses portes.

1997

  • Avril : Loto-Québec inaugure ses bureaux à Québec, où les gagnants de cette région peuvent y réclamer leur lot.
     
  • 8 septembre : Le Casino de Montréal ouvre maintenant 24 heures par jour.
     
  • 2 décembre : La Société des bingos du Québec, une filiale de Loto‑Québec, est créée.
     
  • Loto-Québec accorde une contribution financière de 500 000 $ pour cinq ans au Centre québécois d'excellence pour la prévention et le traitement du jeu de l'Université Laval.
     
  • Loto-Québec ajoute le concept de responsabilité dans le cadre administratif et met sur pied une équipe entièrement dévouée à la recherche scientifique et à la prévention du jeu excessif.

1998

  • Un programme destiné à sensibiliser les jeunes aux risques des jeux de hasard et d’argent, Moi, je passe, est lancé dans quelque 3 200 écoles du Québec.
     
  • Loto-Québec forme un consortium avec Les Hôtels Canadien Pacifique et le Fonds de solidarité FTQ pour acquérir et développer le complexe hôtelier du Manoir Richelieu.
     
  • Décembre : Ingenio, une nouvelle filiale de Loto-Québec dédiée au multimédia, est créée.
     
  • Le gouvernement du Québec apporte une modification à la loi constitutive de Loto-Québec. À compter du 1er février 2000, il sera illégal de vendre des billets de loterie aux personnes de moins de 18 ans.

1999

  • Juin : C’est l’inauguration, à côté du Casino de Charlevoix, de l’hôtel Fairmont Le Manoir Richelieu, fraîchement rénové, propriété d’un consortium formé par Loto-Québec, Les Hôtels Canadien Pacifique et le Fonds de solidarité FTQ. Le complexe constitue un centre de villégiature international.

2000

  • Il devient illégal de vendre des billets de loterie aux personnes de moins de 18 ans. Le visuel « 18 ans + » est ajouté dans tous les messages de Loto-Québec à la suite de l'adoption de la nouvelle loi interdisant la vente de billets de loterie aux mineurs.
     
  • Lotomatique fait peau neuve. Ce service d’abonnement permet aux consommateurs de jouer au Lotto 6/49, au Super 7, au Québec 49 et à l’Extra multiple.
     
  • Février : Loto-Québec lance une loterie qui se joue à l’aide d’un cédérom, conçue et développée par sa filiale Ingenio, une première mondiale.
     
  • Les 8 250 terminaux de jeux sont remplacés par une nouvelle génération de terminaux fabriqués par la firme québécoise ETI.
     
  • Loto-Québec s’associe avec CGI pour créer l’entreprise Technologies Nter.
     
  • Loto-Québec lance une campagne de publicité pour contrer le jeu excessif sur le thème Le jeu doit rester un jeu.
     
  • Un logiciel de système de contrôle parental est offert lors du lancement de la nouvelle loterie multimédia Trésors de la tour.
     
  • Loto-Québec contribue à la création du Centre international d'étude sur le jeu et les comportements à risque chez les jeunes de l'Université McGill.

De 2001 à 2010

2001

  • Avril : La contribution de Loto‑Québec pour contrer le jeu pathologique est portée à 20 millions de dollars annuellement. La gestion du programme de prévention et de traitement est confiée au ministère de la Santé et des Services sociaux.
     
  • Octobre : L’hôtel Hilton Lac-Leamy et son centre de congrès, adjacents au Casino de Hull, ainsi que le Théâtre du Casino, sont inaugurés. Au total, le projet a coûté 210 millions de dollars.
     
  • Le programme de formation Au hasard du jeu, à l'intention des détaillants de loterie vidéo, est lancé.
     
  • Il y a implantation d'un service d'intervention de crise dans les casinos, visant à apporter une aide rapide, sur place, aux personnes présentant des signes de détresse liés à la problématique du jeu excessif.

2002

  • Février : Gaétan Frigon est nommé président.
     
  • Mars : Le Casino de Hull devient le Casino du Lac-Leamy.
     
  • Mars : La Fondation Mise sur toi, qui deviendra indépendante en 2009, est créée.
     
  • Mai : C’est le début des travaux d’agrandissement et de restauration du Club de golf Fairmont Le Manoir Richelieu.
     
  • Juillet : Casino Mundial, filiale dédiée à l’exportation du savoir-faire de Loto-Québec en matière de conception, d’implantation et d’exploitation de casinos et de services connexes, est créée.

 

  • Le programme Ici, on carte! pour les détaillants est mis sur pied afin d'appuyer l'application de la loi interdisant la vente de produits de loterie aux mineurs.
     
  • Loto-Québec fait l’ajout des probabilités de gain au dos des billets de loterie et des fiches de sélection pour sensibiliser la population à la réalité du jeu.

2003

  • De février à septembre : Robert Crevier assume la fonction de président et directeur général par intérim.
     
  • 29 septembre : Alain Cousineau est nommé président.
     
  • 9 octobre : Le Casino de Montréal célèbre son 10e anniversaire.
     
  • Technologies Nter devient une filiale à part entière de Loto-Québec.

2004

  • 6 mai : Loto-Québec publie son Plan de développement 2004-2007, qui propose trois initiatives stratégiques :
    • La diminution de l’accessibilité aux appareils de loterie vidéo;
    • La création d’un organisme indépendant de Loto-Québec et du gouvernement, le Conseil québécois du jeu responsable;
    • La recherche d’une solution à long terme permettant de poursuivre l’exploitation du Casino de Montréal dans les meilleures conditions possibles, et ce, sans augmenter l’offre de jeu.
       
  • 24 juin : Le Casino de Charlevoix fête son 10e anniversaire.

2005

  • Mai : Loto-Québec célèbre ses 35 ans.
     
  • Mai : C’est l’inauguration d’Espace Création − un lieu de diffusion et d’animation multidisciplinaire aménagé au rez-de-chaussée du siège social de Loto-Québec, à Montréal − avec une exposition en hommage à Gilles Carle.

    26 juillet : Une nouvelle filiale voit le jour : la Société des salons de jeux du Québec.
     
  • 14 octobre : Deux nouveaux programmes de retrait volontaire des appareils de loterie vidéo sont annoncés.
     
  • Novembre : Le premier bilan de responsabilité sociale de Loto-Québec est publié.
     
  • L'industrie publicitaire québécoise récompense la campagne Soyez toujours gentil du Lotto 6/49 par deux Coqs d'or et deux prix Créa. L'industrie canadienne, pour sa part, lui décerne un Cassies d'argent.
     
  • Le Code de commercialisation responsable à l'intention des détaillants de loterie vidéo est diffusé.

2006

  • La version hebdomadaire de La Poule aux œufs d'or passe la barre des 100 millions de dollars remis en lots à la télévision depuis sa création, en 1993.
     
  • L'hôtel Hilton Lac-Leamy remporte encore le prix d'excellence Conrad Hilton (Connie) Award for Best Overall Performance lors des assises annuelles de la chaîne Hilton.
     
  • Le restaurant Le Charlevoix et le Fairmont Le Manoir Richelieu reçoivent une attestation Quatre Diamants des associations canadienne et américaine des automobilistes (CAA-AAA).
     
  • Février : La Fondation Mise sur toi lance une importante campagne de sensibilisation sur le jeu excessif.
     
  • 24 mars : Le Casino du Lac-Leamy fête ses 10 ans.
     
  • 30 mars : La filiale Casino Mundial devient officiellement partenaire dans le groupe français Moliflor Loisirs, troisième plus important exploitant de casinos en France.
     
  • 28 avril : Un Québécois remporte un gros lot de 30 millions de dollars au Super 7, devenant le plus grand gagnant de l’histoire de Loto‑Québec.
     
  • 27 juin : Ingenio et Bally Technologies annoncent la formation d’une alliance stratégique visant à dynamiser l’offre de jeux de casino et à en maximiser le potentiel de divertissement pour les joueurs.
     
  • 2 novembre : Le Conseil des ministres autorise Loto-Québec à implanter des salons de jeux au Québec; il s'agit là d'une nouvelle étape dans la réalisation du Plan de développement 2004-2007 de la société d'État.
     
  • Novembre : Loto-Québec se dote d’une politique de développement durable, Agir de façon responsable et se développer de manière durable.
     
  • Décembre : Les immeubles de Loto-Québec détiennent maintenant la certification Visez vert (appelée certification BOMA BESt à partir de 2008), attribuée par la section québécoise de la Building Owners and Managers Association (BOMA).
     
  • Loto-Québec adopte les principes et le cadre de jeu responsable de la World Lottery Association.
     
  • Le premier kiosque d'information Au Centre du hasard ouvre au Casino de Montréal.
     
  • Loto-Québec organise sa première semaine de sensibilisation au jeu responsable pour ses employés.

2007

  • 31 janvier : Lotim, filiale de Loto-Québec, devient propriétaire unique de l'édifice situé au 500, rue Sherbrooke Ouest, à Montréal, qui abrite le siège social de Loto-Québec et de ses filiales.
     
  • 12 juin : Le Lotto 6/49 fête ses 25 ans. Plus de six milliards de dollars ont été remis en lots aux Québécois depuis son lancement!
     
  • 2 octobre : Un investissement de 15 millions de dollars est fait pour des travaux de réaménagement au Casino de Charlevoix et à l'hôtel Fairmont Le Manoir Richelieu.
     
  • 19 octobre : Ouverture du premier Salon de jeux à Trois-Rivières.
     
  • 22 novembre : Ouverture du Salon de jeux de Québec.
     
  • 2 décembre : La Société des bingos du Québec fête ses 10 ans. Depuis ses débuts, elle a remis plus de 100 millions de dollars à des organismes sans but lucratif.
     
  • Le site misesurtoi.ca est mis en ligne. 
     
  • La carte Ludoplex est implantée lors de l'ouverture des salons de jeux. Elle oblige chaque joueur à se fixer une limite maximale d'argent à mettre en jeu au début de chaque visite.
     
  • Un kiosque d'information Au Centre du hasard ouvre au Casino du Lac‑Leamy. 
     
  • Il y a organisation de la première campagne de sensibilisation à l'intention de la communauté autochtone, une initiative de la Fondation Kanatha en collaboration avec Mise sur toi.

2008

  • 18 janvier : Le poker Texas Hold’em électronique fait son entrée dans les casinos du Québec.
     
  • 1er avril : Les Salons de jeux sont désormais sous la gestion de la Société des loteries vidéo du Québec, une filiale de Loto-Québec.
     
  • 13 avril : Loto-Québec fait l’annonce de l’ouverture future d’un casino à Mont-Tremblant.
     
  • 3 octobre : Loto-Québec remporte son deuxième Pilier d'Or, présenté par l'Association des gestionnaires de parcs immobiliers institutionnels, pour la qualité de sa démarche en développement durable.
     
  • 31 octobre : Loto-Québec s'illustre lors du premier concours de la World Lottery Association portant sur le jeu responsable en remportant le prix dans la catégorie Best Player Education Program.
     
  • 13 novembre : Loto-Québec devient partenaire de la Chaire de responsabilité sociale et de développement durable de l'UQAM.
     
  • 20 novembre : La loterie Célébration fête son 20e anniversaire.
     
  • Loto-Québec verse une contribution de 600 000 $ à la Fondation de l'Université du Québec en Outaouais pour financer l'achat d'équipement de pointe pour le nouveau laboratoire de cyberpsychologie.
     
  • Loto-Québec adopte un code de conduite à l'intention des détaillants de produits de loterie visant à renforcer leurs notions d'intégrité, de respect et de responsabilité sociale.
     
  • Loto-Québec oblige les détaillants à suivre sur terminal la formation Accès+, qui rappelle les notions de jeu responsable et l'interdiction de vendre des produits de loterie aux mineurs.

2009

  • 3 février : La Collection Loto-Québec célèbre ses 30 ans.
     
  • 23 mars : Loto-Québec annonce des travaux de modernisation qui permettront au Casino de Montréal de maintenir sa position parmi ses concurrents. Il s'agit d'un investissement de 305,7 millions de dollars sur quatre ans.
     
  • 1er avril : Loto-Québec reçoit la plus haute certification internationale en matière de jeu responsable, soit le niveau 4 de la World Lottery Association.
     
  • 22 avril : Loto-Québec conclut un partenariat avec les différents corps policiers du Québec pour leur prêter main-forte au cours d'alertes Amber, qui visent à retrouver les enfants victimes d'enlèvement et dont la vie est en danger.
     
  • 24 juin : Le Casino de Mont-Tremblant ouvre ses portes.
     
  • 25 juin : Un record mondial est établi sur le site du Casino de Charlevoix et du Manoir Richelieu! Le défi Guinness de la plus grande séance de décoration de gâteaux a été relevé par 1 293 participants.
     
  • 14 septembre : Le Super 7 remet 21 millions de dollars lors de son tout dernier tirage.
     
  • 18 septembre : En collaboration avec les sociétés de loterie des autres provinces, Loto-Québec lance le Lotto Max.
     
  • Loto-Québec concrétise la réduction de l'offre de loteries vidéo, notamment par une diminution de plus de 36 % du nombre de sites abritant ces appareils.
  • Un kiosque d'information Au Centre du hasard ouvre au Casino de Charlevoix

2010

  • 25 juin : Le Lotto Max offre la plus grosse cagnotte jamais annoncée par Loto-Québec : en plus du gros lot de 50 millions de dollars, le Lotto Max met à l'enjeu 49 Maxmillions.
     
  • 26 juillet : Le gouvernement autorise la Société des loteries du Québec à offrir le jeu en ligne.
     
  • 20 août : Loto-Québec remet le plus important lot jamais versé à un Québécois, soit un gros lot de près de 37,6 millions de dollars, gagné au Lotto Max.
     
  • 18 octobre : Loto-Québec inaugure Kinzo, un nouveau jeu collectif créé pour venir en aide aux organismes sans but lucratif ayant choisi le bingo comme source de financement.
     
  • 22 novembre : Formule groupe, une nouvelle façon de miser en groupe à la loterie, est lancée.
     
  • 1er décembre : Le site de jeu en ligne de Loto-Québec, espacejeux.com, est ouvert.
     
  • Il y a formation du comité interne sur le jeu responsable.
     
  • Un kiosque d'information Au Centre du hasard ouvre au Casino de Mont‑Tremblant.
     
  • Le programme Bien joué! est mis sur pied pour reconnaître les efforts en gestion responsable des détaillants de loterie vidéo.
     
  • Loto-Québec actualise sa mission et dévoile sa vision, qui incluent toutes deux la notion de commercialisation responsable des jeux de hasard et d'argent.

De 2011 à aujourd'hui

2011

  • 2 mai : Loto-Québec lance le Lotto Poker. Cette loterie présente, pour la première fois au Québec, le jeu éclair, une animation qui permet aux consommateurs de connaître immédiatement le résultat sur l’afficheur‑consommateur du terminal de jeux.
     
  • 8 juin : Loto-Québec inaugure deux Kinzo – un à Repentigny et un à Longueuil –, qui fonctionnent en réseau avec la salle Kinzo de Montréal.
     
  • 20 juillet : Il y a inauguration de deux nouveaux Kinzo, à Joliette et à Saint-Eustache.
     
  • 28 juillet : Loto-Québec obtient la certification Standard de contrôle de sécurité de la World Lottery Association (WLA SCS 2006), qui reconnaît la sécurité et l’intégrité de ses modes d’opération en matière de jeux de hasard et d’argent.
     
  • Le programme de reconnaissance Lotoresponsable à l’intention des détaillants de loterie est mis sur pied.
     
  • 26 octobre : Faisant le bilan du projet pilote initié en 2010, la Société des bingos du Québec adapte le projet Kinzo en privilégiant désormais l’implantation de salles plus petites, plus conviviales.
     
  • 7 novembre : Monsieur Gérard Bibeau est nommé président et chef de direction de Loto-Québec.
     
  • 30 novembre : Inauguration du Kinzo de LaSalle.
     
  • 7 décembre : Loto-Québec inaugure le Kinzo de Beauport.
     
  • 9 décembre : Ouverture du Kinzo de Saint-Vincent-de-Paul, à Laval.

2012

  • 26 mars : Mise-o-jeu offre ses sélections de paris sportifs en ligne et sur son application mobile.
     
  • 7 mai : Loto-Québec lance Sprinto, sa 2e loterie sous forme de jeu éclair sur terminal. Les consommateurs découvrent le résultat du jeu directement en magasin grâce à une animation de course de chevaux, en plus d'être admissibles à un tirage en soirée.
     
  • 20 juin : Ouverture du Kinzo de Granby.
     
  • 4 juillet : La salle Kinzo de Saint-Jean-sur-Richelieu ouvre ses portes.
     
  • 27 août : Loto-Québec offre la possibilité d’acheter de la loterie en ligne à partir d’un ordinateur ou à l’aide d’une application mobile.
     
  • 9 septembre : Loto-Québec obtient, pour une deuxième fois consécutive, la certification de niveau 4 du Cadre du jeu responsable de la World Lottery Association (WLA).
     
  • 26 septembre : Ouverture du Kinzo de Drummondville.
     
  • 13 octobre : Lancement d'un nouveau jeu sur terminal : Québec Max.
     
  • 1er novembre : Ouverture du Kinzo de Sherbrooke.
     
  • 12 décembre : Ouverture du Kinzo de Victoriaville.

2013

  • 28 janvier : Pour la première fois, Loto-Québec offre aux clients la possibilité de parier sur une cérémonie de remise de prix cinématographiques.
     
  • 30 janvier : Ouverture d'un deuxième Kinzo de Laval.
     
  • 11 mars : Loto-Québec lance Lotto :D, sa 3e loterie sous forme de jeu éclair sur terminal. Les consommateurs découvrent le résultat du jeu directement en magasin grâce à une animation de dés, en plus d'être admissibles à un tirage en soirée.
     
  • 15 avril : Les applications mobiles Loteries et Mise-o-jeu permettent de vérifier les billets de loteries sur terminal et de pari sportif.
     
  • 15 mai : Le Kinzo Vanier ouvre ses portes à Québec.
     
  • 27 mai : L'offre de loteries en ligne s'agrandit avec l'arrivée de nombreux produits, dont Lotto Poker, La Quotidienne et Astro.
     
  • 13 juin : Ouverture de La Zone au Casino du Lac-Leamy, une aire de jeu unique en Amérique du Nord.
     
  • 13 août : Une nouvelle salle de Kinzo ouvre à Saint-Hyacinthe.
     
  • 15 septembre : Loto-Québec lance le nouveau Lotto 6/49 avec un lot garanti de 1 million $ chaque tirage.
     
  • 16 octobre : Ouverture du Kinzo de Saint-Jérôme.
     
  • 12 novembre : À l’occasion de ses 35 ans, la Collection Loto‑Québec lance un nouveau programme culturel, L’art de partager.
     
  • 21 novembre : Après 4 ans de travaux et un investissement de 305 millions de dollars, le Casino de Montréal inaugure ses nouvelles aires de jeu et de divertissement.
     
  • 25 novembre : Loto-Québec lance Lotto Hockey, sa 4e loterie sous forme de jeu éclair. Les consommateurs découvrent le résultat du jeu directement à l’écran grâce à une animation de hockey (lancers de précision), en plus de participer au tirage de l’Extra en soirée.
     
  • 6 décembre : Le Kinzo Henri IV ouvre ses portes à Québec.

2014

  • 5 mai : Loto-Québec lance Roue de fortune Éclair, sa 5e loterie sous forme de jeu éclair sur terminal. Les consommateurs découvrent le résultat du jeu directement à l’écran grâce à une animation de roue (la balle s’immobilise sur un segment de roue associé à un lot), en plus de participer au tirage d'une participation télé à l’émission Roue de fortune chez vous!*.
     
  • 8 mai : Une salle Kinzo ouvre ses portes à Sorel-Tracy.
     
  • 31 octobre : Ouverture du Kinzo Rimouski.
     
  • 31 octobre : Ouverture du Club ALÉA au Casino du Lac-Leamy.
     
  • 17 novembre : Loto-Québec lance Tout ou rien.
     
  • 8 décembre : Le nouvel outil de groupes en ligne permet aux joueurs de former des groupes ou de se joindre à des groupes de loterie en ligne. Il s’agit d’une première au Canada.
     
  • 11 décembre : Ouverture de La Zone au Casino de Montréal, une aire comprenant 80 bornes multijeux électroniques avec un écran géant et des animateurs.

2015

  • 10 février : Lancement d’une nouvelle catégorie de jeux de loterie en ligne, les jeux Expérience.
     
  • 27 avril : Loto-Québec lance Plinko®, un nouveau jeu éclair sur terminal. Les consommateurs découvrent le résultat du jeu directement en magasin grâce à une animation de Plinko®.
     
  • 13 juillet : L’heure de fermeture des mises des loteries à tirage passe de 21 h à 22 h 30.
     
  • 17 juillet : Le tirage du Lotto Max permet à un groupe de Québécois de remporter le plus gros lot jamais remis par Loto-Québec, soit 55 millions de dollars.
     
  • 24 août : Loto-Québec lance Eldorado, un nouveau jeu éclair sur terminal.
     
  • 3 septembre : Le Cabaret du Casino de Montréal rouvre après cinq ans d’importants travaux de modernisation.
     
  • 5 octobre : Lancement du nouveau jeu Expérience Lotto 6/49 express.
     
  • Octobre : Un numéro de l’Extra est ajouté sur les billets à gratter.
     
  • Novembre : Loto-Québec met sur pied un pôle d’expertise stratégique en intelligence d’affaires et en innovation qui catalysera l’ensemble des forces de l’entreprise au profit de tous les secteurs. Pour ce faire, la filiale Ingenio est dissoute.

2016

  • Janvier : Mise-o-jeu lance des paris sur la politique américaine.
     
  • De janvier à mai : Loto-Québec inaugure des centres de paiement aux gagnants dans tous ses établissements de jeux.
     
  • Mars : La Mini, inchangée depuis 1970, est désormais offerte sur terminal.
     
  • Avril : Le secteur des loteries instaure un nouveau modèle de distribution des billets à gratter.
     
  • D’avril à août : Simon Patenaude agit à titre de président et chef de la direction de Loto-Québec par intérim.
     
  • 30 mai : Loto-Québec lance une nouvelle façon de jouer à la populaire loterie Lotto Poker. Avec le jeu éclair Lotto Poker Plus, les joueurs bonifient leurs chances de remporter un lot progressif qui évolue en temps réel. Une première pour les amateurs de loteries!
     
  • 14 juin : Loto-Québec obtient la certification de niveau 4 du Cadre du jeu responsable de la World Lottery Association, et ce, pour une troisième fois consécutive. Cette certification est valide jusqu’en 2019.
     
  • 6 août : Lynne Roiter est nommée présidente et chef de la direction de Loto-Québec par intérim.
     
  • 3 octobre : Ouverture des nouveaux bureaux de Loto-Québec dans la Capitale-Nationale, dont un centre de paiement aux gagnants, au centre commercial Fleur de Lys.
     
  • 18 octobre : En collaboration avec les sociétés de loterie des autres provinces, Loto-Québec lance Grande Vie.
     
  • 7 décembre : Ouverture du restaurant L’Atelier de Joël Robuchon au Casino de Montréal.
     
  • 19 décembre : Un restaurant St-Hubert ouvre ses portes au Casino de Charlevoix.

2017

  • 6 janvier : Le Lotto Max permet à un groupe de remporter le plus gros lot jamais remis par Loto-Québec, soit 60 millions de dollars.
     
  • 21 février : La Société des casinos du Québec établit un partenariat avec l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec.
     
  • 30 mars : Les 20 lots de 1 M$ de la loterie 100 $ ultime sont tirés. Ils sont tous réclamés dans les jours suivants.
     
  • 31 mars : Un nombre record de lots de 1 M$ et plus est remis aux Québécois au cours de l’exercice financier 2016-2017.
     
  • 10 avril : Mise-o-jeu lance le pari express, une façon simple de jouer à partir du terminal de jeu.
     
  • 31 mai : Lynne Roiter est officiellement nommée présidente et chef de la direction de Loto-Québec.

The Price Is Right et PLINKO : ®/© FremantleMedia Operations BV. 2015. Tous droits réservés.