Aller au contenu

Communiqué de presse

Deuxième trimestre de l’exercice 2021-2022Loto-Québec présente ses résultats

Deuxième trimestre de l’exercice 2021-2022Loto-Québec présente ses résultats

Montréal, le 20 décembre 2021 – Grâce à l’excellent deuxième trimestre qu’a connu Loto-Québec, l’écart s’estompe par rapport aux résultats obtenus avant la pandémie, soit en 2019-2020. En effet, pour le trimestre, les produits totaux et le résultat net consolidé atteignent respectivement 89,8 % et 97,4 % de leur niveau au deuxième trimestre de l’exercice prépandémie. Après les six premiers mois de l’année financière, ils atteignent respectivement 76,5 % et 79,4 % de leur niveau à la même période prépandémie.

 

Pour la période du 1er avril au 27 septembre 2021, Loto-Québec a généré des produits totaux de 1,083 G$, en hausse de 395,4 M$ (+57,5 %) par rapport au premier semestre de l’exercice précédent. Rappelons que la plupart des activités de la Société avaient été arrêtées durant les trois premiers mois de 2020-2021. Le résultat net consolidé, qui s’élève à 584,0 M$, est quant à lui en hausse de 402,8 M$ (+222,3 %) comparativement à la même période de l’exercice précédent. Ces résultats sont très positifs puisque plusieurs des activités n’ont repris qu’à la fin du premier trimestre, avec plusieurs restrictions.

 

CITATIONS DU PRÉSIDENT ET CHEF DE LA DIRECTION

 

« À mi-chemin de l’exercice, nos revenus sont à plus de 75 % de leur niveau d’avant la pandémie, et à environ 90 % depuis le mois de juillet. », affirme Jean-François Bergeron.

« Les loteries ont réalisé des ventes record. Ce succès démontre que l’intérêt pour cette catégorie de produits demeure après plus de 50 ans, et ce, tant pour les loteries à tirage que pour les jeux instantanés et les paris sportifs », ajoute-t-il.

« À la fin du mois d’août, j’ai franchi le jalon de mes 100 premiers jours en poste. J’ai profité de cette période pour aller à la rencontre des employés sur le terrain. J’ai été à même de voir l’étendue de notre offre et la grande diversité des expertises qu’on retrouve dans nos équipes. Tous ces gens mettent quotidiennement leur talent et leur passion au service de la mission de Loto-Québec », mentionne-t-il.

 

RÉSULTATS PAR SECTEUR

Du 1er avril au 27 septembre 2021

 

  • Le secteur des loteries a présenté son meilleur semestre depuis la création de la Société, avec des produits totalisant 513,8 M$, ce qui constitue un écart favorable de 178,6 M$ (+53,3 %) par rapport à la période correspondante en 2020-2021 et de 64,1 M$ (+14,2 %) par rapport à la période correspondante en 2019-2020.  

 

  • La part de marché de Loto-Québec pour le Lotto Max est en forte hausse, et les ventes de cette loterie pancanadienne suivent la même tendance. Elle a offert 19 gros lots de 50 M$ ou plus, dont une séquence record de 7 gros lots consécutifs de 70 M$.

 

  • Bien que les détaillants aient été ouverts pendant tout le semestre, la conversion vers les ventes en ligne s’est poursuivie. L’augmentation comparativement à la même période en 2020-2021 se chiffre à 3,9 M$ (+6,4 %).

 

  • Les casinos et les salons de jeux ont réouvert leurs portes graduellement à partir de la mi-juin 2021. Ils ont tous bénéficié d’un nombre de jours d’ouverture plus élevé qu’à la même période l’an dernier, alors qu’ils étaient demeurés fermés jusqu’à la mi-juillet 2020.

 

  • La croissance de 125,4 M$ (+69,7 %) des produits du secteur par rapport au premier semestre de l’exercice précédent s’explique par le nombre de jours d’ouverture plus élevé, mais également par les efforts déployés pour optimiser l’offre, et rendre l’expérience agréable et divertissante pour les visiteurs, qui ont été au rendez-vous dès la reprise des activités.

 

  • Par rapport au premier semestre de l’exercice prépandémie, le secteur affiche une baisse de ses produits de 207,2 M$ (-40,4 %), un bon résultat compte tenu de la fermeture des établissements pendant environ 50 % du semestre et de la reprise partielle des activités.

 

  • Grâce à la bonification en continu de l’offre, les revenus provenant du casino en ligne affichent une hausse de 20,5 M$ (+19,4 %) par rapport au premier semestre de l’année précédente.

 

  • La capacité d’accueil et les heures d’ouverture des établissements sont demeurées limitées. Une analyse rigoureuse a permis de déterminer les activités à redémarrer en priorité, et ce, en cohérence avec les attentes de la clientèle. Cet exercice a mené à une réduction des charges totales de 71,6 M$ (‑29,4 %) comparativement à celles du premier semestre de l’année précédente.

 

Établissements de jeux

  • Les produits du secteur des établissements de jeux totalisent 266,6 M$, ce qui représente un écart favorable de 92,6 M$ (+53,2 %) par rapport à la même période l’an dernier. Les activités du secteur avaient été totalement suspendues durant tout le premier trimestre de 2020-2021.

 

  • La bonne préparation en vue de la réouverture des établissements et l’excellente collaboration de toutes les parties prenantes, qu’il s’agisse des équipes à l’interne ou de celles des établissements, ont grandement contribué à la hausse des produits.

 

  • Par rapport au premier semestre de l’exercice prépandémie, les produits du secteur sont en baisse de 199,3 M$ (‑42,8 %). Cet écart s’explique en bonne partie par le très grand nombre d’établissements fermés du début d’avril à la mi-juin 2021.

 

FAITS MARQUANTS ET CONTRIBUTIONS SOCIÉTALES

 

  • Le Québec compte 65 nouveaux millionnaires depuis le début de l’exercice grâce aux 76 lots de 1 M$ ou plus qui ont été remportés à la loterie.

 

  • Les casinos terrestres et en ligne ont remis 21 lots de 100 000 $ ou plus pendant le semestre.

 

  • Plusieurs nouveaux produits ont été mis en marché pendant la période, dont la loterie Méga 360, qui a reçu un accueil enthousiaste de la clientèle, et les paris sur un seul événement, légalisés le 27 août 2021 et dont les joueurs attendaient l’arrivée avec impatience.

 

  • Loto-Québec a diffusé une campagne publicitaire pour promouvoir les outils en ligne qui contribuent à faire en sorte que le jeu reste un jeu, et pour rappeler que son site est 100 % légal.

 

  • Ravie de mettre en valeur des talents québécois, Loto-Québec a travaillé avec enthousiasme à la réouverture du Cabaret du Casino de Montréal. Depuis octobre, il propose une programmation variée présentant plusieurs artistes connus et appréciés du public.

 

  • Trois expositions ont rendu les œuvres de la Collection Loto-Québec accessibles à un large public : Corpus, à La Malbaie, Le temps immobile, à Trois-Rivières, et Les pays intérieurs – Nutshimit, à Frelighsburg.

 

  • La période estivale a permis à Loto-Québec de renouer avec les festivaliers alors que près de 90 % des événements du calendrier des Rendez-vous Loto-Québec ont été tenus, et ce, dans les 17 régions du Québec. Une expérience virtuelle a aussi été mise de l’avant pour offrir une vitrine aux événements et aux artistes qui s’y sont produits.

 

  • Soucieuse de multiplier les façons de soutenir la collectivité, Loto-Québec a remis à Moisson Montréal plus de 30 bacs de légumes qui ont été cultivés sur la terrasse de son siège social.

 

  • Loto-Québec a travaillé en étroite collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux dans le cadre du concours vaccinal du gouvernement du Québec, auquel 4,3 millions de personnes se sont inscrites. C’est avec fierté qu’elle a mis à profit son expertise en effectuant tous les tirages de ce concours.

 

Le rapport trimestriel [PDF – 3,4 Mo] est disponible sur le site Web de Loto-Québec.

-30-